PhD thesis defense in geographical sciences by Assane GADIAGA

  • When Jan 31, 2022 from 05:00 PM to 08:00 PM (Europe/Brussels / UTC100)
  • Where UNamur, S09
  • Add event to calendar iCal

Spatial analysis of health inequalities in Dakar, Senegal

Candidate

Assane GADIAGA

Promoters

Prof. Catherine LINARD, UNamur, Department of geography

Jury
  • Prof. Sabine HENRY (département de géographie, UNamur), présidente
  • Prof. Catherine LINARD (département de géographie, UNamur), promotrice et secrétaire
  • Prof. Mouhamadou DIALLO (centre hospitalier national universitaire Le Dantec, Université Cheikh Anta Diop), co-promoteur
  • Prof. Bruno MASQUELIER (centre de recherche en démographie, UCLouvain)
  • Prof. Gérard SALEM (département de géographie, Université Paris Nanterre)
  • Prof. Niko SPEYBROECK (institut de recherche santé et société, UCLouvain)
Summary

L’hétérogénéité spatiale des villes rend particulièrement intéressante l’étude des inégalités spatiales de santé en milieu urbain. En fait les villes offrent le meilleur comme le pire des environnements pour la santé et le bien-être. D’un quartier à l’autre les influences positives et négatives se cumulent et distribuent inégalement les facteurs de risques qui déterminent le bien-être et la santé des populations. L’objectif de cette thèse de doctorat est d’analyser les inégalités spatiales de santé à Dakar. A travers une approche de géographie de la santé, cette thèse de recherche développe une analyse systémique qui inscrit les états de santé dans un cycle, un processus d’interactions entre les populations, leurs habitats et les différents comportements qui créent et modifient les conditions d’habitation. Les différences d’états de santé résultent de ces processus d’interactions. Il est à signaler que la question des échelles devient alors assez préoccupante dans la mesure et la compréhension de ces interactions, en raison des risques de confusion entre corrélations statistiques et causalités réelles.

Une typologie des quartiers combinant données de recensement et variables extraites de l’imagerie satellitaires à très haute résolution a d’abord montré le caractère hétérogène de Dakar du point de vue de la qualité de l’habitat. Les déterminants de la santé sont les caractéristiques socioéconomiques et environnementales. Parmi celles-ci, la densité de population, l’éducation, l’assainissement, la qualité de l’habitat, la pauvreté, la physionomie du bâti et l’état de l’environnement expliquent à des intensités variables et selon les quartiers les différences d’états de santé. Cette recherche vient améliorer ainsi notre connaissance sur les différentiels de situations sanitaires à Dakar, et demeure un support essentiel d’aide à la décision pour la planification urbaine et les interventions de santé publique.